Bio

Jean Lambert Noël est né à Montréal, au Québec, en 1940.

Entre 1956 et 1960, il poursuit des études secondaires, spécialité économie et arts, à l’Assumption College de la ville de Worcester, États-Unis. Pendant ces quatre années, il suit parallèlement une formation en dessin et en peinture. Cette période est consacrée à l’étude des impressionnistes et de leur travail sur la lumière.

Après l’obtention de son baccalauréat, âgé de 20 ans, il décide d’étudier aux Beaux-Arts de Montréal, spécialisation design. Il se tourne rapidement vers la sculpture, s’intéressant aux travaux de Donatello et de Michel-Ange, mais aussi à ceux de Rodin, de Degas, de César, etc.

Jean Lambert Noël ne reste que deux ans et demi aux Beaux-Arts, la structure enseignante ne semble pas lui convenir pleinement. Dès 1963, il entame un cheminement artistique personnel et s’éloigne de ses influences classiques. Les sculptures aztèques et mayas puis celles de Moore, de Brancusi et de Arp entrent dans le champ de ses investigations.

Après le bois, il se tourne vers de nouveaux matériaux, plus légers et plus flexibles, tels que les plastiques thermoformés ou le fer soudé. Poursuivant ses recherches sur l’élasticité, la flexibilité, la légèreté, la malléabilité des matériaux et leur inscription dans l’espace, adoptant des formes quasi organiques, Jean Lambert Noël utilise désormais la matière vinyle, d’abord gonflée, puis dégonflée. Comme des évidences, la couture et le découpage font leur apparition dans de grandes formes plates, étirées dans l’espace.

Jean Lambert Noël est alors présent sur la scène artistique canadienne, notamment à Toronto où galeries, musée d’art contemporain et centre culturel s’intéressent à son travail et l’exposent dès 1968.

L’artiste se rend régulièrement à Paris. Grâce à une bourse québecquoise, il peut s’installer au début des années 1970 dans un atelier, à la Cité internationale des arts dans le quatrième arrondissement.

De retour au Canada, de 1972 à 1975, il travaille ce qu’il appelle les photo-portraits ou encore les photos-poèmes.

Il décide de s’installer définitivement à Paris. Dès le début des années 80, il montre son travail dans différents lieux et galeries consacrés à l’art contemporain et se voit repéré par la critique (ArtPress, Opus International, Flash Art, etc.) Entre 1982 et 1988, il enseigne la sculpture au Parsons School of Design à Paris.

Depuis 1990, la résine et le carton plume viennent enrichir sa pratique. Tension/Compression  d’une part et Construction d’autre part deviennent les deux pôles complémentaires de ses recherches plastiques.

Aujourd’hui, Jean Lambert Noël partage son temps entre Paris et Marseille où il vit et travaille.

Principales expositions

2014
Inextricables dimensions, AAA studio, Paris
2013
2B4, Friche La Belle de Mai, Marseille
2012
Charivari, Prieuré, Pont-Saint-Esprit (en duo avec Raymonde Godin)
2011
Montréal – Connection, Passage de l’Art, Marseille (groupe)
Art en Cambrésis, chapelle du théâtre, Cambrai (Artistes québécois)
Galerie-Asso, Art-Mandat, Barjols, Var
2009
Art dans les chapelles, Pontivy, Bretagne (groupe)
2008
Galerie Pinkespace, Montréal
Galerie Passage de l’art, Marseille
2006
Galerie Pixi, Paris
Espace d’art contemporain Camille Lambert, Juvisy-sur-Orge
2005
Galerie Jean-Yves Franch Font, Montpellier (en duo avec Shirley Jaffe)
2002
Musée d’art de Joliette, Québec (rétrospective)
2001
Le 19 – Centre d’Art Contemporain, Montbéliard
Idem+Arts, Espace Sculfort, Maubeuge
1997
Galerie Pink, Montréal
1994
Galerie Elizabeth Krief, Paris
Galerie Regards, Paris
Fac des Arts, Université de Montréal
Galerie CIRCA, Montréal
1992
Trois Canadiens , Musée des Beaux-arts, Maubeuge
1990
Centre Culturel Canadien, Paris
Galerie Tore, Marseille
Espace des Arts, Colomiers, France
1989
Galerie Elizabeth Krief, Paris
1988
Galerie Michel Tétreault, Montréal
1987
Musée de Valence, France (duo avec D. Bailly) CREDAC, Ivry-sur-Seine
1986
Galerie Elizabeth Krief, Paris
1985
Musée départemental d’Art Contemporain, Rochechouart, France
Fondation Cartier, Jouy-en-Josas, France
Galerie Michel Tétreault, Montréal
1984
Galerie Gabrielle Maubrie, Paris
Musée Ziem, Martigues, France
1983
Galerie Gabrielle Maubrie, Paris
Centre Culturel Canadien, Paris
1981
Musée du Québec, Québec (en duo avec Cozic)
1976
Musée d’Art Contemporain, Montréal (bannières de Corrid’art)
1975
Galerie Espace 5, Montréal
1973
Musée d’Art Contemporain, Montréal
Carmen Lamanna Gallery, Toronto
1972
Carmen Lamanna Gallery, Toronto
1971
Centre Culturel Canadien, Paris
Carmen Lamanna Gallery, Toronto
1970
Carmen Lamanna Gallery, Toronto
1969
Galerie Jolliet, Québec
Carmen Lamanna Gallery, Toronto
1968
Galerie 60, Montréal

Collections / commandes publiques

Musée National d’Art Moderne,
Centre Georges Pompidou, Paris
Fondation Cartier, Paris
Musée de Toulon
Fonds National d’Art Contemporain, Paris
Fond Régional d’Art Contemporain, Nord-Pas-de-Calais
FRAC Picardie
FRAC Champagne-Ardenne
Musée des Beaux-Arts, Montréal
Musée des Beaux-Arts, Québec
Galerie Nationale du Canada, Ottawa
Musée National de la Photographie, Ottawa
Musée Départemental d’Art Contemporain, Rochechouart
Musée d’Art Contemporain, Montréal
Musée de Joliette, Québec
Rose Art Museum, Brandeis University,
Waltham, Mass USA
Art Gallery of Ontario, Toronto
Musée du Bas-Saint-Laurent, Rimouski, Québec
Musée de Lachine, Montréal
Banque d’œuvres d’art, Ottawa, Canada
Galerie Leonard and Bina Ellen, Concordia University, Montréal
Agnes Etherington Art Center, Kingston, Ontario
College Édouard Montpetit, Longueuil, Québec
Musée Ziem, Martigues, France
Université de Montréal
Palais de Justice, Longueuil, Québec
Centre d’Accueil Juif de Montréal

Gallery Paris