2152

Paysages intérieurs

Exposition du 30 avril au 16 juillet 2016

du jeudi au samedi, de 14 à 18h et sur rendez-vous.

Les Drapiers, 68, rue Hors-Château, à Liège
Accès libre
Pour fêter à sa manière la réouverture du Musée La Boverie à Liège et son exposition « Plein air », la galerie Les Drapiers présente l’exposition intitulée « Paysages intérieurs », avec les plasticiens Lise Duclaux & Chris Straetling, André Goldberg, Jean-Pierre Ransonnet et Charles-Henry Sommelette.

Ces quatre univers artistiques, avec des médiums distincts et une sensibilité propre à chacun, interrogent différemment le rapport qui unit le sujet au monde, les définitions a priori, la manière de marquer l’environnement, de s’inscrire en lui. Si le terme « paysage » appelle en principe à une vérité du sujet par sa représentation, à une connaissance objective par l’observation, gravitent aussi autour la dualité entre topos (le lieu en lui-même) et chôra (l’espace ou le lieu qualifié), mais aussi les notions duelles d’intériorité et d’extériorité. Le paysage est un fait de culture, un fait de l’intime aussi.
La galerie propose un parcours à travers des paysages intérieurs, recouvrant chacun un espace d’exposition.
Les grands fusains sur papier de Charles-Henry Sommelette ouvrent sur une certaine dramaturgie, laissant venir l’étrange, un entre-deux à la lisière du visible. C’est précisément le processus de digestion des prises de vues photographiques et de leur retranscription par le dessin qui donnent à percevoir le paysage, comme une trace de présence et d’un agencement dans un territoire réel. Les objets des jardins et leur délimitation inscrivent l’archétype d’une absence, la trace d’une action qui ouvre le champ des possibles.
Lise Duclaux expose la seconde phase d’un projet d’observations et de réflexions, autour d’un terrain pour plantes sauvages et médicinales, réalisé avec l’artiste Chris Straetling et des résidents du Carrosse (foyer de vie pour adultes présentant une déficience mentale). Ce compte-rendu d’expériences conte les questionnements induits par le travail de cartographies, liant des territoires incertains entre la philosophie, les arts et les sciences empiriques. Les mauvaises herbes peuvent être la mise en abyme poétique des oubliés des sociétés, de ce qui apparaît original, déviant aux yeux d’un système.
Cette conception du mot comme potentiel à faire paysage chez Lise Duclaux étire des liens avec la sélection de peintures de Jean-Pierre Ransonnet qui les présente en séquence comme des phrases. Ces dernières établissent une densité picturale qui questionne le pouvoir des agencements de la pensée et du langage sur la matière. La gestuelle spontanée du peintre inscrit, tels les motifs d’un vocabulaire personnel, des formes et des couleurs, réalisant une forme d’immersion dans un environnement.
Les installations vidéo d’André Goldberg puisent leurs références dans le cinéma et la peinture classique. Les ressorts narratifs du paysage dans l’image de fiction sont exploités par une mise en tension de l’évocation d’activités ordinaires et l’absence de protagonistes. Le paysage recouvre une idée de vanité, « le vent l’emportera », le vent traduit la présence et lui survit.
Les Drapiers s’immergent dans ces paysages intérieurs et vous invitent à cette promenade.

Anna Ozanne / Les Drapiers

13138883_10154245309928120_703528712943817123_n

Le Grand Large @ Liege.Be

Lithographies et drapeaux d’artistes : Boris Beaucarne, Jean-Marc Bustamente, Peter Downsbrough, Charley Case, Edith Dekyndt, Luc Deleu, Jot Fau, Michel François, Jean-Marie Mahieu, Jean-Pierre Ransonnet, Jose Maria Sicilia, Bernard Villers.

Exposition du 11 juin au 25 juin 2016

Quai 4 Galerie, 4 Quai Churchill, 4020 Liège

Vernissage vendredi 10 juin à partir de 17h00

Galerie Flux, 60 rue Paradis, 4000 Liège

Vernissage vendredi 10 juin à partir de 19h00

 

En collaboration avec les éditions Bruno Robbe et Daniel Dutrieux.

 

 

Trio Polycordes

1620956_853148878059758_8680950495039713026_n

Concerts à la Galerie Pascaline Mulliez Cité Griset:

 

Jeudi 2 juin 19H30:
Concert des étudiants du Trio Polycordes et de Françoise Demaubus

Programme :
Melpomène de Benoît Wery
Maura Knierim (harpe)

2e Arabesque de Claude Debussy
Scintillations de  Carlos Salzedo
Betuel Ramirez Velasco ( harpe)

Senbaï de François Rossé
Benjamin Colin (mandoline)

Lui – particule émiettée – corps partagé d’espace de Laure Escudier
Perrine Galaup (mandoline)
Paula Lizana (soprano)

Sequenza 11 de Luciano Berio
Tellur de Tristan Murail
Shin-Ichiro Tokunaga (guitare)

Entrée libre

 

Vendredi 3 juin 20H30:
Concert du Trio Polycordes
Sandrine Chatron (harpe)/ Florentino Calvo (mandoline) / Jean-Marc Zvellenreuther (guitare)

Fabien CaliClockworks (Création Française)
François RosséWild strings (Création Française)
Felix IbarrondoKeïrakan pour mandoline solo (Création Mondiale)
Fabien TouchardChants de l’Ether, deux nocturnes (Création Française)
François Laurent – Quatre mélodies napolitaines

En présence de chacun des compositeurs
Libre participation aux frais

 

4 cité Griset
75011 Paris
3 eme étage au fond du couloir à droite

©stéphanevandenplas

Tristan Bastit expose pour les 20 ans Des Editions Rafael de Surtis

13177562_774644126005739_4591288450068384539_n

Les 20 ans Des Éditions Rafael De Surtis à la  Galerie L’Usine
Samedi et dimanche 21 – 22 mai 2016 à partir de 14H00

Les éditions Rafael de Surtis fêtent le vingtième anniversaire de leur création. Au programme: Exposition des peintures de Tristan Bastit. Signatures : Paul Sanda pour Célébrations des nuées et Jehan Van Langhenhoven, pour Défaite de la poésie. + Attractions en tout genre. Samedi 21 et dimanche 22 mai 2016, à partir de14 heures. Galerie l’Usine (102, boulevard de la Villette, 75019 Paris. Tél : 01.42.00.40.48. Métro Colonel Fabien). Entrée libre.

leadImage

Jean-Pierre Ransonnet au Musée des Beaux Arts de Verviers

D’après nature

30 AVRIL 2016 – 19 JUIN 2016

Rue Renier, 17 à Verviers
Lundi, mercredi, et samedi 14h00 à 17h00
Dimanche de 15h00 à18h00

 

 

La nature représentée d’après elle-même, avec respect et rigueur et avec une totale liberté, les éléments s’harmonisant naturellement.

L’exposition rassemblera plus d’une dizaine d’artistes, peintres, photographes, vidéastes, sculpteurs, dessinateurs dont le travail est influencé par l’idée « d’après nature », par toutes ses déclinaisons (nature humaine ; nature morte ; contre nature, nature ; par-delà la nature,…).

Artistes confirmés comme Jean-Pierre Rensonnet, Anne Denis, Brigitte Closset, Michel Kozuch, Christine Renard, Jean-Paul Brohez, ou de la nouvelle génération: Juliette Pagacz, Eva Lhoest et Renaud Beckers .

Les œuvres s’intégreront à celles du musée, en respectant la configuration existante.

Logo_YIA_2

YIA #6 ART FAIR Le Louise 186 – Bruxelles

Espace Louise 186, du 20 au 24 avril 2016, Stand 41

Preview & Vernissage :
le Mercredi 20 avril 2016 de 18 heures à 22 heures (uniquement sur invitation)

Ouverture au public :
Du jeudi au dimanche de 10 heures à 20 heures.

 
La galerie pascaline mulliez présentera une sélection de photographie de l’artiste américain Jeffrey SILVERTHORNE, de nouvelles sculptures de l’artiste danoise Johanne SKOVBO LASGAARD et les monotypes de l’artiste anglais Vincent HAWKINS.

Gallery Paris